Biopsie Choriale

Ce test se fait généralement à 10-12 semaines après le premier jour de la dernière période menstruelle de la mère. Par conséquent il est important de consulter votre médecin dès que vous réalisez que vous êtes enceinte.

Le test est réalisé en regardant des cellules prélevées sur le placenta en développement appelées les villosités choriales. Un fin cathéter ou un tube souple est inséré par le vagin et le col de l’utérus afin de prélever de petites quantités de villosités choriales. En alternative, le test est parfois réalisé en insérant une aiguille dans l’abdomen de la mère pour obtenir des villosités choriales. Dans les deux cas les cellules sont testées en laboratoire pour détecter la présence de la mutation de la MH. Aucune anesthésie n’est nécessaire pour cette procédure. Lorsque le test est effectué par un obstétricien expérimenté dans cette technique, le risque de fausse couche lié à l’épreuve est d’environ 1% (1 pour 100 grossesses).